HibOO d’Live : Agnes Obél

AGENDA RELATIF
Agnès Obel
  Kölner Philharmonie (Cologne) - 21 août
  L'Olympia (Paris) - 5 octobre

Ma première rencontre avec Agnes Obel remonte en mai dernier. J’avais été expédié du côté de Clermond Ferrand pour réaliser une double page pour Rolling Stone. Parmi tous les artistes présents, une beauté froide, majestueuse. Et comme sur ses visuels officiels elle pose avec un hibou Grand Duc, je me devais de la rencontrer.

Agnes Obél par Mali Lazell

Malgré des conditions catastrophiques de prise de son durant cette première tentative de HibOO d’Live, nous avons gardé un très bon souvenir (il faut dire qu’Agnes est la première artiste à dessiner un HibOO psychopathe mangeur de souris), et je me doutais bien qu’un jour ou l’autre, elle viendrait à Paris.

A quelques jours près, j’aurais pu squatter la nouvelle salle de spectacles réouverte par Fabrice Roux, pour qui je réalise des reportages sur ses pièces de théâtre. En effet, il vient d’acquérir l’Archipel, et au sein de cet établissement hybride (cinéma + théâtre + showcase / aftershow) une salle avec un piano à queue d’une qualité acoustique phénoménale aurait pu accueillir une voix sublime. Ce n’est que partie remise, Agnes revenant fin octobre pour son concert à la Flèche d’Or.

J’attends que l’équipe de Froggy Delight quitte les lieux, et je commence à pleurer ma race quant à la vue de la déco de la cave de l’hôtel des 3 poussins, louée à l’occasion par le label : lumière blanche, murs blancs, et les seuls ornements graphiques s’apparentaient des tableaux vomitifs de natures mortes (les bons vieux fruits dans un saladier, génial, trop en phase … limite un canvas avec un cerf orange fluo aurait été de meilleur goût). Je décide donc de m’isoler de tout artefact lumineux, de cadrer ultra serré, et de me dire « on verra au montage ». La « chance » veut qu’entre temps, je fus happé et subjugué par l’esthétique de son clip Riverside tourné par le talentueux Alex Brüel Flagstad en Super-8. Alors j’ai poussé les limites du post-traitement, jusqu’à ce que le décor immonde disparaisse, et que l’image ne laisse plus qu’entrevoir le principal : des doigts se déplaçant de manière aussi fascinante qu’un arachnide, et une voix perdue dans le néant ténébreux. Afin d’éviter les redites propres aux supports web, je me suis permis, tout timide que j’étais, de demander de jouer un morceau qu’elle n’avait pas encore eu l’occasion d’interpréter dans ses promos, sachant pertinemment que tout le monde avait du capter Riverside. Elle réfléchit deux secondes, et me propose Smoke and Mirror. Un titre aux consonances romantiques (Satie / St Saens voire Fauré pour l’intro) qui aurait parfaitement sa place sur des images de films muets des années 20. C’est court, mais c’est beau. Mais c’est court. Mais beau.

Get the Flash Player to see the wordTube Media Player.

La musique d’Agnes Obel ? Un rêve mis en musique. Voire l’inverse. Une rayonnante mélancolie. Son album étant prévu pour octobre, il ne fait aucun doute qu’il fera partie des meilleurs disques sortis en 2010. Et quitte à râbacher : elle jouera à la Flèche d’Or le 28 octobre prochain.

» www.myspace.com/obelmusic
» playit.pias.com/agnesobel/philharmonics (un titre gratos à télécharger !)

publié par Rod le 05.09.10

archives.le-hiboo.com

Contenu relatif

Trackbacks/Pingbacks

  1. 9.09.2010 | 3 Poussins Hotel
  2. 30.10.2010 | 30.10.10 : Videos » HibOO d’Scene : Agnes Obél à la Flèche d’Or ([PIAS] Nites #01) | Le HibOO
  3. 15.11.2010 | Agnes Obel tog os med stille storm | MIDT I EN BEATTID

12 commentaires

  1. C’est beau. vraiment. dans la même veine que le clip qui est ….

  2. Extra la Photo !
    Et la video… pas de mots, juste magnifique.

    Ps: Je crois que c’est le 28 et non pas le 27 à la Flèche d’Or.. Mais je me trompe pê..?

    • merci :)

      vu la prog du 27 à la Fleche, on va dire que tu as surement raison :) j’ai donc modifié :)

      • :) Moi j’avais vu sur le Myspace d’Agnes Obel..

  3. HibOO d’Live : Agnes Obel par Le HibOO : En concert à La Flèche d’Or le 28 Octobre. http://fb.me/HM8WaoHM

    (Source : Twitter)

  4. PAN !
    La claque, c’est juste merveilleux. MAIS QUELLE EMOTION DE DINGUE !! Extra..

  5. Très beau. Image et musique.

  6. Superbe moment, très jolie découverte pour moi : Merci !

  7. RT @AGDLParis: HibOO d’Live : Agnes Obel par Le HibOO : En concert à La Flèche d’Or le 28 Octobre. http://fb.me/HM8WaoHM

    (Source : Twitter)

  8. Ca y est, je l’ai vu et c’est juste beau ! :)

  9. As usual, comme Alain l’avait fait sur SK au sujet de Peaches, « je plus +1 pour la blonde » ! Et pour toutes celles et tous ceux qui ont déclaré que c’était bôôô ;-))

    Oui, de la fumée devant un miroir… ou « de l’eau qui tombe sur du nickel », aurait dit ma chère mamie, que je cite souvent ces derniers temps, en écoutant ce Hiboo d’Live ! C’est en tout cas l’image qui lui était venue un jour de 1997 où nous écoutions une cassette avec du Debussy (eh oui Grand Papa Hiboo, avant de devenir le radical que je suis actuellement, je suis passé par une grande période classique) !

    Alors j’ai un petit peu moins accroché sur le titre en kdo bonux, écouté hier soir au Phoenix, par rapport aux 2 précédents : enfin malgré tout, merci Rod ! Mais du coup, je ne sais pas si je viendrai à la Flèche… Non non, je plaisante, c à cause du changement de jour : vu que premièrement, je taffe le vendredi 29, et qu’en outre le jeudi 28, je profiterai peut-être de l’un de mes tout derniers jours de dézonage en semaine dans une contrée lointaine de la Parisianie…

    Enfin on en est pas encore là ! Hibootiens, Hibootiennes, bon vendredi @ toutes et @ tous :)

    Au fait, où se cache le fameux Hiboo psychopathe mangeur de souris ?