HibOO d’Live : Bosque Brown

Edit parce que parfois, il faut croire aux miracles, et parce que Bosque Brown restait à Paris tout le week end, Le HibOO a pu tout simplement bénéficier d’une séance de rattrapage : encore merci à Michel de Fargo, Thomas d’Ivox et Mara de Bosque Brown d’avoir été compréhensifs :)

Tu connais l’adage : il y a des jours avec, et des jours sans. Et tu regrettes amèrement qu’un jour sans tombe au moment où les conditions dépassent tes espérances les plus folles lorsque tu t’apprêtes à filmer l’un des HibOO d’Live les plus magiques. Et tu n’as qu’une idée en tête : tout jeter dans la Seine et changer de métier.

Vendredi 18 septembre, Thomas d’Ivox réussit l’improbable : obtenir une autorisation pour filmer Mara Lee Miller, aka Bosque Brown (magnifique nouvelle signature de chez Fargo, qui débarque en France avec un album aussi léger qu’une brise d’été intitulé Baby) à l’intérieur de l’Eglise de la Madeleine (big up à ce prêtre qui gère le lieu). Et lorsque la timide texane commence à jouer de la guitare – et pis encore, à chanter – je suis tellement ébloui par sa finesse, mise en valeur par une réverbation naturelle qu’aucun logiciel de son ne pourra jamais simuler, que j’en perds mes moyens. Ajoutons à cela un cadre somptueux, des gens venues se recueillir écouter avec attention l’artiste – qui jouait pour la première fois dans une église, et tout autant charmée que nous tous – et tu te dis « mais boulet, comment t’as pu foirer ça ». Je sais je sais.

Du coup, si ça ne te dérange pas, par respect pour l’artiste, l’Eglise (qui mérite mieux que ça) et pour l’ensemble de la planète qui peut potentiellement tomber sur cette page, je ne t’offre que les 2 titres joués au format MP3 (comme j’avais pu faire dans des temps reculés avec Loney Dear, un autre jour sans) qui sont non sans défauts (des mamies qui utilisent un compact, c’est pire qu’une gamine au premier rang d’un concert de Pete Doherty : ça ne retire aucun bruitage, du coup les titres sont ponctués de « pidi » et « tudutte »). Hormis un filtre pour éradiquer un peu de souffle, rien n’a été retouché … et tu comprendras, si tu aimes ce genre de mélodies, mon énorme problème de concentration (cumulé au concept du « bad day »)

Get the Flash Player to see the wordTube Media Player.
Get the Flash Player to see the wordTube Media Player.

Dimanche 20 septembre. Rendez-vous au même endroit, même heure. Mais cette fois-ci, sans autorisation préalable, et surtout, durant les Journées du Patrimoine (on est rock n’ roll ou on ne l’est pas, trop rebelle quoi). Le public viendra donc en priorité filmer / photographier l’endroit, mais pas mal de têtes viendront faire une halte écouter la voix incroyable de Mara. Qui une fois de plus, fait preuve d’un niveau de sensibilité et d’interprétation à couper le souffle. J’invite Ed à venir, et l’on s’est livré à une sorte de battle, que l’on réiterera autant que possible, où chacun filme l’artiste « à sa manière ». Pour ma part, White Dove et So Loud (titres disponibles en MP3 de la session du vendredi) ; Ed, quant à elle, a filmé Whiskey Flats. Une très belle rencontre (il ne manquait plus qu’un duo improvisé avec Sandra R. aka Drou, présente dans l’auditoire.

Get the Flash Player to see the wordTube Media Player.
Get the Flash Player to see the wordTube Media Player.
Get the Flash Player to see the wordTube Media Player.

» www.myspace.com/bosquebrown

publié par Rod le 21.09.09

archives.le-hiboo.com

Contenu relatif

Trackbacks/Pingbacks

  1. 4.03.2010 | [Special] Inlog.org tips FabrIQ 2010: Bosque Brown | Incubate Blog

12 commentaires

  1. pas sûre de comprendre… l’image est inexploitable ?

  2. Je comprends…enfin j’ai la chair de poule en écoutant ces mp3 et ça faisait longtemps que ça ne m’était pas arrivé avec un titre mp3….dommage de ne pas avoir les images…the next time!

  3. met nous ça sur facebook que l’on vote un peu
    si ça trouve c’est très bien la musique n’a parfois pas besoin d’être cadrer comme un poème de verlaine…

  4. Cette fille est un ange….

    Quelle voix, quelle douceur et quelle puissance en même temps…

    Vivement février ou mars quand elle reviendra avec son groupe et pour le duo avec Drou (qui fait une reprise de Mara depuis lontgemps maintenant…)

    Tu as eu raison de retourner ces sessions dans un lieu aussi impressionnant…

    • ah bah j’ai insisté aupres de Sandra pour jouer avec Mara au moment de ranger … mais elle a pas osé, elle etait toute timide tout plein :)

      et oui chuis super content d’avoir refait la bas, parce que bon, c un lieu qui en jette (et putain, quelle acoustique)

      • Elles sont toutes les deux très timides…

        Mis bon faut avouer que c’est pas facile de se jeter comme cela sans avoir bosser du tout et en plus dans un lieu pareil avec du « public » faut se lancer…

  5. Bravo Rod, c’est vraiment superbe ! je connaissais pas… Avec de telles sessions hiboo de live devient carrément top niveau…

  6. Juste…..SUPERBE!

  7. Pardon pour la vulgarité, mais putain ca déboite.
    T

  8. Magnifique… un seul mot… MAGNIFIQUE… non… 2 mots… MAGIQUE également… l’artiste, la voix, l’accoustique du lieu… Top du Top… ça devrait cartonner… Merci pour cette découverte… comm quoi il n’y a pas que le blues qui donne émotions et frissons…